e-mail / home
Tout sur la Tête de Moine  
Un fromage plus vieux que la Confédération

C'est en 1192 que des moines de l'abbaye de Bellelay fabriquaient un fromage plein de saveur. Ce produit devait se conserver, puisqu'il servait souvent de moyen de

paiement. En 1346, l'abbé de Bellelay a été condamné à payer une redevance de 191 livres de fromage pour des terres que l'abbaye retenait en emphytéose. Bellelay envoyait chaque année au prince-évêque de Bâle un présent de Nouvel-An sous forme de fromage.

En 1797 les prieurs de Bellelay étaient boutés hors du Jura par la Révolution française. Le fromage a survécu et jouit aujourd'hui encore d'une excellente réputation.

Das Gebiet, in dem der Tête de Moine nun seit über 800 Jahren hergestellt wird, umfasst drei Amtsbezirke, die früher einmal zum Fürstbistum Basel gehörten: Moutier und Courtelary im Kanton Bern, Franches Montagnes im Kanton Jura.

Brief des 16. August 1570 vom Abt von Bellelay an den regierenden Bischof von Basel, wo zum ersten Mal der Name "Bellelay-Käse" erwähnt wird.